tout simplement JS

De l'émotion, pas d'illusions.

corde

dimanche, 15-Avr-2012

69- 13 -93
La Laicité doit redevenir facteur d’intégration et non de division !


Les banlieues sont devenues au cœur de la société française. Nul ne peut l’ignorer et le débat pour la présidentielle fait pratiquement abstraction de cette question, c’est inquiétant.


- Débat occulté à Droite hystérie pour reprendre des idées extrêmes qui si le FN aujourd’hui par Marine Lepen qui sous une autre forme plus light que son père, (non seulement l’adhésion à tout parti nécessite un regard sur les statuts et en ce sens, l’adhésion à un parti extrême n’est jamais républicain et cultive la haine de l’autre).

Marine Lepen attire beaucoup de déçus de tous bords mais ne jamais oublier qu’un Parti comme le FN :
Elu au Pouvoir, bas les masques, les Libertés disparaissent rapidement et la chasse est ouverte ( l’Histoire est ainsi et d’ailleurs il suffit de voir les montées en Europe de toute cette aspiration qui ne peut offrir à la France et à l’ Europe que des nuages sombres ! Regardons aussi aux USA la montée des idées nazies, alors que ce pays n’a jamais vécu sous les bombes de la seconde guerre mondiale.


Marine Lepen a récupérer les inquiétudes, les colères du mal être citoyen gangrené et piloté financièrement. Les salariés français (toutes nationalités) qui pratiquaient leur religion étaient tranquilles depuis 1962 jusqu’au début des années 90)

Les islamistes en Algérie n’ayant pas eu le pouvoir (un peuple dont la jeunesse en majorité n’a pas d’emploi ni de formation , qui végète est une proie facile, les islamistes fondamentalistes ont voulu se venger de ce hold up électoral, ont fait des attentats en Algérie et le 11 septembre les a poussé à bouleverser la vie des cités dans les pays européens.


Leurs épouses et les jeunes filles contraintes au port du voile, de la burqa, les prières dans les rues, le non respect dans les Services Publics et une inquiétude dans les hôpitaux où les médecins, les infirmières sont insultés au nom d’une religion. Phénomène aggravant et incompréhensible dans un lieu où toutes les confessions respectaient les Lois de la République, le Halal ensuite.
Tous ces phénomènes ont engendré l ‘étonnement, l’inquiétude et par delà au fil du temps un ras le bol, la colère des citoyens laiques, des fonctionnaires également. Toutes les régions sont touchées.


Des minguettes en 1981 en 2005, les violences urbaines se sont multipliées. Le Ministre de l’Intérieur devenu Président de la République n’a pas solutionné, il stigmatise. Adapter ne veut pas dire toiletter en vidant le contenu !

Un sursaut républicain est indispensable. Un collectif laique s’est mis en place dont de nombreuses associations nationales et internationales sont signataires.


Le collectif est favorable à la constitutionnalisation des articles 1 et 2 de la Loi de 1905 : liberté de conscience, libre exercice des cultes, principe de séparation ( non reconnaissance et non subventionnement publics des cultes) Le collectif rejette toute forme de constitutionnalisation du Concordat d’Alsace Moselle.


Un groupe d’étude est penché sur le sujet pour l’ extension progressive et sans brutalité à l’ Alsace Moselle de la Loi de 1905. L’harmonisation des rapports entre les cultes et les Pouvoirs Publics doit se faire dans la concertation. La Laicité a vocation à s’étendre à tout le territoire national.


- A Gauche, par contre, c’est un silence autiste, cette tactique électorale à court terme n’est pas la bonne solution. Il faut être capable de prendre ce débat et d’y réfléchir sinon c’est l’événement futur qui prendra au dépourvu. Les analyses intérieures dans chaque région sont actées et on ne peut plus y échapper.


- Les journalistes – essayistes aussi ont leur part de responsabilité, sur A2 le week- end au journal chez L Delahousse, Caroline Fourest, souvent invitée considérait les laics qui dénonçaient ce mal être, comme fachos ou extrêmes, ce qui était en majorité totalement faux ! Elle a du revoir sérieusement son analyse. Soigner son image et la promotion de ses livres, soit mais quand même elle a besoin de correction de Vue ! Ce qu’elle semble faire.


La Gauche doit engager des mesures immédiates pour favoriser l’insertion sociale et l’accès à l’emploi à cette population jeune, qui n’a plus de repère pour certains, de la souffrance du faciès pour d’autres.


L’Education est l’enjeu principal, car il permet l’accès à l’emploi et par voie de conséquence sur l’intégration sociale.
Ensuite si les savoirs enseignés n’ offrent pas d’emploi, automatiquement cela génère une déconnection des valeurs républicaines donc un rejet, mais compréhensible socialement parlant.


Comme tout jeune diplômé sans emploi mais issu de l’immigration, dont les parents sont de braves gens. Le fait aussi d’avoir un nom à consonance étrangère, c’est une difficulté supplémentaire qui progressivement pour ces jeunes instruits sans emploi les conduits à un rejet du discours de la République qui pour eux est un mensonge et cela les pousse vers un islamisme de substitution.


Il faut que le gouvernement leur offre ce même sentiment comme pour l’emploi, qu’à égalité de compétences, ils ont les mêmes droits et devoirs comme tout citoyen. On ne peut réclamer les Devoirs sans les droits ! Soyons cohérents et honnêtes. Il ne faut plus traiter cette question à la légère.


Le Hallal. Là aussi c’est un enjeu très important pour l’intégration.


La différence de l’ abattage, le non étourdissement de la bête. Toute la polémique qui y fut entretenue de chaque côté est pénalisante ! D’un côté il est vrai dans les abattoirs la réglementation veille à l’Hygiène sanitaire. Par ailleurs les musulmans ont le droit avec des accords municipaux, d’abattre selon leurs rites et cela est bien réglementé.


Par contre la responsabilité de l’évènement revient aux directions d’abattoirs qui elles voyant cette opportunité financière conséquente ont pratiqué le hallal et par delà inciter les grandes surfaces à faire de la pub « Hallal »  Choquant, et pénalisant pour tous les bouchers et charcutiers dans le 93 ou ailleurs qui ne peuvent plus financièrement qu’être « Hallal » et par delà les clients habituels se révolter !


Et de plus les islamistes fondamentalistes sont satisfaits ! car en banlieue « Faire le Hallal » c’est contracter le mariage religieux musulman . Ce n’est plus un mariage mixte, mais orienté ! Plus qu’une histoire de viande, s’y greffe une histoire de … chair.
D’un phénomène juteux on glisse vers un religieux qui ne respire pas graduellement la tolérance. Au gouvernement d’y veiller.
Que les gens mangent normalement, bio ou hallal, c’est une liberté qui se conçoit comme pour le casher. C’est un choix pluriel qui n’est pas une rupture. Ces modèles de clôture et de défense d’une communauté ne sont pas un problème. C’est du respect dans la convivialité.


Par contre dans les cantines scolaires, là c’est un problème. On ne peut exiger que tous les enfants mangent hallal, évidemment mais il faut que les enfants de confession musulmane, puissent avoir la possibilité d’avoir autre chose, comme pour ceux qui ont des régimes, car humainement, il est injuste que ces enfants aillent le midi manger des sandwiches grecs infects mais halal !
Là il faut que l’école ou le restaurant prof offrent cette possibilité. Cela serait la plus sage et la plus honnête décision. Il faut vite se pencher sur cette réflexion Politique. La prévention est souveraine.


Il faut que la Laicité retrouve sa dimension d’outil à l’intégration. Pour cela Il faut de l’ Education.


Des représentants de l’ Islam en France :


La Loi de 1905, séparation de l’ Etat et de la Religion, est notre Histoire, l ‘Histoire de France. Les Papes de connivence avec les Rois pendant des siècles détenaient le Pouvoir de Vie et de mort sur le peuple (les esclaves, les serfs de l’ époque )
depuis 1789, la monarchie est défaite ( ouf) progressivement les idées de Liberté et d’évolution s’installent mais le clergé a la dent dure, très dure ( lire les débats de l’AN sur la naissance de la Loi de 1905, comme pour celle de l’abolition de l’esclavage en 1848 présentée par V Schoelcher, c’est édifiant mais c’est l’Histoire)


De cette époque, Loi de séparation, de toute cette richesse humaine venue habiter en France, qui nous a aidé pendant les conflits au péril de leur vie par Amour pour la France, le fond de l’ esprit de la Loi est toujours intact et protégé.


Un siècle, et maintenant la Loi qui représente la Laicité, elle doit penser à intégrer nos différences dans cet esprit et il revient aux musulmans et non à l’ Etat de choisir les interlocuteurs. Ce qui est contraire à l’esprit de la Loi de 1905. L’Etat ne nomme pas les évêques ni les diacres ! Laissons aux musulmans le soin d’élire leurs représentants. C’est la plus honnête et sage proposition.


La création d’une instance religieuse musulmane, indispensable pour échanger avec l’Etat devrait naître à l’occasion du Congrès des organisations islamistes de France. Comme le souligne l’ Iman de Drancy (93), fondateur de l’ association des Imams de France, il a un programme «  Former des Imams français élevés dans l’ amour de l’ Autre, de la République et déconnectés des enjeux politiques Israélo/palestiniens.
Un moyen essentiel pour éviter que le djihadisme m’imprègne les esprits des jeunes des banlieues.


Il faut par ailleurs que les vedettes, sportives, culturelles, politiques, nées de l’ immigration insufflent les devoirs. Le Droit exige le devoir en corollaire. De soigner son image médiatique en étant à leurs côtés, certes mais de grâce promouvez que l’ aide ne veut pas dire assistance, ne soyez pas (involontairement) démagogue ! Ces vedettes sans les nommer se reconnaitrons, la plus ancienne, le leader de « touche pas à mon pote » devrait enseigner « Touche pas à la Laicité…


Le Ministère de la Culture doit aussi veiller et interdire le cas échéant, toute diffusion de chanson qui incite à la haine de la France et des Français ( il y en a de répertorié)


Et puis sur un plan plus général, nous sommes en 2012, les français attachés à leur drapeau, ne veulent pas entendre de « repentance ». A chaque peuple qui a choisit son indépendance, ses élus, de célébrer leurs fêtes nationales sur leur territoire. Négocier des marchés commerciaux ne veut pas dire de trainer des boulets dont les chaines furent coupées en 1962…


L’emploi, le logement, l’éducation et la formation sont nos préoccupations essentielles.


Voilà un regard sur la Laicité, facteur d’intégration et non de division. Que M Valls et d’autres élus se penchent sur cet enjeu de société. Des élus convaincus de ce Devoir Laic, tout simplement.


Il faut aller à la Vérité de toute son Ame " sentence de Platon. Oui, lumineuse et indiscutable pour l'affaire Dreyfus, mais usurpée souvent sous le nazisme et le bolchevisme. Ces "ismes politiques" totalitaires et inhumains !
L'équilibre de la morale et de l'action , de la fin et des moyens, c'est d'en revenir à la sagesse, de chercher en politique non pas le meilleur mais le moins mauvais et cet équilibre là, seul Barack Obama a su concilier la mystique et la politique . Etre modeste dans les objectifs, avoir toujours la foi dans ses combats.

On ne va pas vers la Vérité, car les chemins ne sont pas uniques, mais en rechercher une de toute son âme de citoyen éclairé dans l'intérêt de la Cité, tout simplement.

Et rien que pour ça, j'y crois. Ce chantier traité, le 49-3 s’impose !

Toulon, le dimanche 15 avril 2012
José Scandella